19
juin
2015

RADICALISME CONSÉQUENCE D’UNE FRACTURE? COMPRENDRE ET AGIR – RAPPORT FINAL DU GROUPE DE TRAVAIL

couverture radicalisme cepessLe présent rapport repose sur un travail de plusieurs mois réalisé par un groupe de travail du CEPESS, constitué à la demande du Bureau politique du cdH et présidé par Georges Dallemagne. Ce groupe a mené des auditions de nombreux acteurs concernés par la question du radicalisme : acteurs de terrain et du monde associatif, professeurs d’université et chercheurs belges et internationaux, agents de prévention, service de sécurité, personnes issues du monde judiciaire et policier, responsables européens, représentants du monde musulman ainsi que de proches de jeunes partis en Syrie. Cette analyse se fonde également sur la lecture de nombreux rapports académiques, politiques, de presse et d’ouvrages divers ainsi que de conférences et colloques ayant eu lieu au cours de ces derniers mois.

Par Georges Dallemagne, Vanessa Matz, Hamza Fassi-Fihri, André du Bus, Antoine de Borman et Quentin Martens 

You may also like

Publication du livre « Les villes reliantes: Favoriser les liens pour humaniser les territoires urbains » (Presses Universitaires de Louvain)
La qualité du travail du Cepess reconnue par L’Echo
Pour une refondation des politiques d’asile et de migration
Carte blanche – « OUI, IL EST POSSIBLE D’ÊTRE UN HOMME ET D’ÊTRE FÉMINISTE »