4
mai
2016

Quel avenir pour le commerce en centre-ville ? L’indispensable présence des commerces pour soutenir la qualité de vie dans nos villes – Policy Paper

COUVERTURE COMMERCES CVLes cœurs de villes et de villages ont depuis toujours été des lieux de prédilection pour faire de la cité, la ville reliante, la linking city génératrice de liens et de qualité de vie. C’est là que se concrétise la démocratie locale qui rapproche les citoyens du monde politique. Les centres urbains abritent souvent un patrimoine architectural, archéologique et immatériel (folklore, traditions…) qui met en lumière l’histoire de la ville, renforce nos racines et notre identité locale.

Si au travers de leurs fonctions économiques politiques, culturelles, sociales, environnementales et humaines, les centres-villes constituent le pilier central de la ville reliante que nous appelons de nos vœux, ils sont aujourd’hui confrontés à de nouveaux défis. Les ménages ont tendance à fuir la ville au profit de la périphérie, affaiblissant par conséquent la mixité sociale et la densité démographique dans les centres urbains. Les surfaces commerciales se vident au profit de grands complexes commerciaux périphériques.

La présente publication met en évidence l’importance des cœurs de ville et des commerces de proximité sur la qualité de vie, le vivre ensemble et notre développement humain. Elle dresse des constats interpellant à Bruxelles et en Wallonie et tente d’identifier les causes du succès ou du déclin de certains centres pour ensuite proposer une stratégie globale visant à mieux réguler la localisation des commerces sur notre territoire et renforcer l’attractivité des centres urbains tant pour les investisseurs, que les chalands et résidents.

Les constats et recommandations s’appuient notamment sur les échanges qui se sont tenues lors d’un colloque consacré à l’avenir des centres-villes et de leurs commerces que le CEPESS a organisé le 29 février 2016 à Gembloux. Plus de 200 personnes y ont participé, parmi lesquels des Professeurs d’Université de renom (Bernadette MERENNE de l’ULG, Daniel BODSON de l’UCL), les principales fédérations professionnelles concernées par cet enjeu (COMEOS, UCM, HORECA-Wallonie…), les organismes bruxellois et wallons chargés de la redynamisation des centres urbains (AMCV, Atrium-Bruxelles) et de de nombreux commerçants, acteurs de terrain (agences de développement local, cellules de gestion de centre-ville, communes…) et citoyens soucieux de l’évolution des cœurs de villes.

Par Jeremy Dagnies et Maxime Goelff

 

Télécharger la publication

 

Pour télécharger le diaporama présenté par le Prof. Bernadette MERENNE lors du colloque du 29 février 2016, cliquez ici

You may also like

Publication du livre « Les villes reliantes: Favoriser les liens pour humaniser les territoires urbains » (Presses Universitaires de Louvain)
UN LIVRE BLANC POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DES RÉACTEURS AUX ACTEURS !
La qualité du travail du Cepess reconnue par L’Echo
JOBS JOBS JOBS… LA CROISSANCE BELGE EST-ELLE PORTEUSE D’EMPLOI ? – Analyse