12
déc
2016

« Organisations de jeunesse : quels impacts et quelle accessibilité pour les jeunes en Fédération Wallonie-Bruxelles ? » – Rapport

pdg-jeunesses

Les organisations de jeunesse contribuent sous différentes formes au développement pour et par les jeunes de leurs responsabilités et de leurs aptitudes personnelles. Ce rapport présente les résultats d’une étude menée par le Laboratoire d’Anthropologie Prospective (LAAP) de l’Université catholique de Louvain, en partenariat avec le CEPESS. Il met en évidence les impacts de la participation à des organisations de jeunesse sur les jeunes et questionne l’accessibilité de ce type de structure pour tous.

Cette réflexion s’appuie sur le témoignage de nombreux acteurs et organisations concernés et notamment : la fédération nationale des patros, les guides catholiques de Belgique, jeunesse et santé, UNECOF, les quatre principales organisations de jeunesse politique, Empreintes, Action Média Jeunes, jeunesses scientifiques, Alter Visio, asbl Gratte, philocité, Nature et loisirs…  Elle a enfin fait l’objet d’une matinée d’étude ouverte à tous le 10 novembre 2016.

Par Maëlle van der Linden, Julie Hermesse et Olivier Servais

You may also like

Publication du livre « Les villes reliantes: Favoriser les liens pour humaniser les territoires urbains » (Presses Universitaires de Louvain)
La qualité du travail du Cepess reconnue par L’Echo
Pour une refondation des politiques d’asile et de migration
Carte blanche – « OUI, IL EST POSSIBLE D’ÊTRE UN HOMME ET D’ÊTRE FÉMINISTE »