30
nov
2014

Le TTIP ou le choix d’une europe humaniste ?

ttip couvertureLe Traité Transatlantique est un accord que les Etats-Unis et l’Union Européenne sont en train de négocier avec une réelle volonté, à la fois politique et économique, de libéraliser les échanges commerciaux entre eux. L’idée de créer une zone de libre-échange entre l’UE et les Etats-Unis n’est pas nouvelle.

Certains voient dans ce projet la volonté des Etats-Unis en tant que puissance en déclin relatif de faire bloc contre le nouveau venu, en l’occurrence la Chine. Dans ce scénario, les USA, seul pivot des accords transpacifique et transatlantique, se trouveraient en position dominante. Il va sans dire que la constitution de blocs commerciaux rivaux est une voie dangereuse tant pour les intérêts que pour les valeurs européennes.

Dans ses déclarations, l’UE s’est toujours fortement engagée dans le multilatéralisme commercial défendu par l’OMC. Mais depuis l’enlisement du cycle de Doha, elle a développé une nouvelle stratégie de libéralisation bilatérale. Alors qu’un ambitieux accord multilatéral pourrait être plus souhaitable, un moratoire mondial sur les accords bilatéraux est politiquement irréaliste et inapplicable légalement. Même un succès du cycle de Doha n’aurait pas mis fin à la vague actuelle du bilatéralisme.

Par conséquent, le débat ne doit pas être présenté comme un choix dichotomique entre multilatéralisme « Depuis l’enlisement du cycle de Doha, l’Union européenne a développé une nouvelle stratégie» de libéralisation bilatérale et bilatéralisme. Au contraire, la question clé est de savoir comment gérer les frictions entre les deux niveaux de négociations tout en essayant de trouver des nouvelles voies pour le système multilatéral.

Par Eugénia Bardaro

Télécharger la publication

You may also like

Publication du livre « Les villes reliantes: Favoriser les liens pour humaniser les territoires urbains » (Presses Universitaires de Louvain)
La qualité du travail du Cepess reconnue par L’Echo
Pour une refondation des politiques d’asile et de migration
JOBS JOBS JOBS… LA CROISSANCE BELGE EST-ELLE PORTEUSE D’EMPLOI ? – Analyse